RadioSouvenirsFM

RadioSouvenirsFM

samedi 31 mai 2008

Affichage Numérique_Pays-Bas : CBS Outdoor retransmettra les compétitions sportives estivales sur le plus grand écran numérique du pays



CBS Outdoor va mobiliser, à partir du 7 juin prochain, son écran géant d´Utrecht pour retransmettre en direct les compétitions sportives de l´été; à savoir l´Euro, le Tour de France et les JO de Pékin.

Mesurant 25m2, il s´agit du plus grand écran extérieur du pays.

La retransmission des compétitions sera accompagnée de spots d´informations et de publicité.

Source : OOH.TV

Affichage Numérique_Allemagne : Presse Grosso choisit TripleDoubleU pour commercialiser son réseau



Le distributeur de presse Presse Grosso a choisi la régie TripleDoubleU pour commercialiser son réseau de digital signage.

Celui-ci est constitué de 601 écrans (placés au niveau des rayonnages) sur autant de sites (bureaux de presse, kiosques et supermarchés). Il couvre 9,2 millions d´individus chaque mois

Rappelons que le partenaire technique du projet est la compagnie Eyepos, qui fournit les solutions hardware et software.

Il s´agit d´une nouvelle acquisition pour TripleDoubleU qui commercialise déjà les écrans du réseau Mc Donalds, ceux du réseau ProInfo TV (salles d´attente de centres de soin) et les VideoWalls berlinois de l´autrichien CityChannel.

Source : OOH.TV

Technologie_La montréalaise STANDOUT JOBS remporte un prix à Seattle



Standout Jobs, une entreprise en démarrage québécoise a remporté un prix remis par une société de Seattle devant les Career Builder, Monster et autres grosses pointures de la recherche d'emploi.

Standout Jobs aide les entreprises à créer leur propre espace d'offres d'emploi en utilisant les outils du web 2.0. depuis son lancement en février 2007.

En remportant le premier prix de la catégorie emploi remis par SEOmoz, l'entreprise de Montréal a devancé CareerBuilder et Monster, qui ont terminé respectivement en deuxième et troisième position.

SEOmoz a donné des notes parfaites à Standout Jobs dans la convivialité, l'utilité, l'interface usager et le design ainsi que dans la qualité du contenu. En ce qui concerne les aspects sociaux, elle a reçu quatre étoiles sur cinq.

"Nous voulons créer une expérience utile et de qualité pour les employeurs et les chercheurs d'emploi. Se voir récompenser pour ces efforts est génial », a écrit sur son blogue Benjamin Yoskovitz, un des cofondateurs de Standout Jobs.

SEOmoz est une firme américaine d'optimisation des moteurs de recherche et de marketing Internet, qui remet depuis plusieurs années des prix aux entreprises qui se démarquent dans l'univers du web 2.0.

Source : Branchez Vous
Publié par Carine Salvi

Internet_Canada, demande de recours collectif contre Bell




L'Union des consommateurs et une cliente insatisfaite ont déposé hier Bell, justice, recours collectif, téléchargement, union des consommateurs">une demande de recours collectif contre Bell Canada concernant son contrat de service Internet résidentiel.

Selon l'Union des consommateurs et Myrna Raphaël, Bell vend ses services d'accès Internet sous de fausses représentations et cache des faits importants sur ses limites de vitesse de transfert de données. Les plaignants soutiennent également que certains actes de l'entreprise « portent atteinte au droit à la vie privée de ses clients Internet ».

La requête demande à la cour d'autoriser le recours collectif au nom de tous les résidants du Québec qui ont un contrat de service Internet avec l'entreprise depuis le 28 octobre 2007.

Rappelons que Bell Sympatico limite depuis cette date les vitesses de téléchargement et de téléversement des logiciels P2P lorsque son service est congestionné durant les heures de pointe. Cette pratique aurait été adoptée pour « améliorer l'expérience en ligne des clients et améliorer la performance d'Internet pour tous les utilisateurs ».

La stratégie est cependant loin de plaire à tous les abonnés de Sympatico ainsi qu'aux fournisseurs d'accès Internet (FAI) qui utilisent les réseaux de Bell. L'Association canadienne des fournisseurs Internet (ACFI) soutient que ces FAI constatent parfois des ralentissements de leur trafic Internet de l'ordre de 90 % lors des heures de pointe.

Pour plus de détails, cliquez ici.
Étiquettes: Bell, justice, recours collectif, téléchargement, union des consommateurs

Source : Branchez Vous
par Christian Leduc

Media_Europeana lancée en novembre




La grande bibliothèque numérique européenne
contiendra 2 millions de documents en ligne.

Le rêve de créer un carrefour unique où convergeraient 2000 ans de savoir européen est sur le point de se réaliser. De passage à Paris dans le cadre des Assises du numérique, la commissaire européenne en charge de la Société de l'information, Viviane Reding a annoncé le lancement d'Europeana pour le mois de novembre 2008.

Ce projet de bibliothèque numérique, lancé en juillet 2007, regroupe différentes œuvres et documents déjà numérisés et disponibles en Europe dans les musées, les bibliothèques, les centre d'archives et les collections audiovisuelles. Europeana, qui sera initialement lancée avec 2 millions de documents numériques, prévoit d'ici 2010 augmenter ce nombre à 6 millions de documents.

La commissaire a souligné que le projet «a été gagné en moins de trois ans» et il «nous permet de progresser vers un espace européen de connaissances», a-t-elle souligné. Ajoutant qu'Europeana «sera l'un des fleurons de l'Europe et l'un des symboles de notre diversité».

Au nombre des pays contributeurs, la France soumettra des documents qui sont déjà accessibles sur la base de données de la bibliothèque nationale de France, Gallica. Une base de données qui devrait compter 400 000 documents d'ici 2010.
Étiquettes: Europeana, Gallica

Source : Branchez Vous
par Marc-André Brouillard

Technologie_MasterCard testera le paiement sur cellulaire cet été



MasterCard Canada testera à partir d'août le paiement par téléphone cellulaire en intégrant la fonctionnalité PayPass sur le réseau sans fil de Bell Mobilité.

Des utilisateurs effectueront en test des transactions par leur cellulaire auprès des commerçants de Creek Bank (Ontario) acceptant la carte PayPass. Les cellulaires testés pendant cette période intégreront la technologie PayPass de MasterCard et fonctionneront de manière identique à la carte du même nom. Ce mode de paiement transmet les détails de la transaction à l'aide d'une technologie de radiofréquences de type "NFC" (communication en champ proche).

"L'un des avantages de cette technologie réside dans le fait que le consommateur n'a à peu près rien à faire pour que son téléphone cellulaire devienne un appareil de paiement, dit Nagesh Devata, Acceptation et solutions liées aux produits, de MasterCard Canada. Cette initiative aura des répercussions importantes sur la manière dont nous effectuerons nos paiements aux points de vente dans l'avenir."

La carte PayPass est actuellement utilisable dans les commerces suivants: Cinéplex Odéon, Tim Hortons, Pétro Canada, Pioneer Petroleums, Rabba Fine Foods et les épiceries du groupe Loblaw. D'ici la fin de l'année, il sera possible de l'utiliser dans les restaurants McDonald's.

Des mises à l'essai du même type sont en cours dans 24 autres pays.

Source : InfoPresse
par David Nathan.

vendredi 30 mai 2008

Affichage Numérique_Inde : OOH Media lance Flexicast, un outil de media planning




Pour soutenir l´activité publicitaire de ses écrans, OOH Media, un des principaux opérateurs indiens de digital signage publicitaire, a élaboré un outil de media planning (Flexicast) qu´il met gracieusement à disposition des annonceurs et media planneurs.

De façon concrète, ces derniers se voient ainsi proposer un accès plus aisé à l´offre de 4600 écrans sur 23 villes et 900 sites du groupe, via notamment une segmentation possible par audience et type et zone d´implantation.

Source : OOH.TV

Affichage Numérique_Entrevue Minicom de cette semaine..nous allons en Inde!





Minicom...le blog nous présente cette semaine monsieur Sumeet Prakash et monsieur Prateek Jaswant, tout deux de la société Emarson India. L'indusrie de l'affichage dynamique numérique se porte très très bien en Inde, c'est devenu un média essentiel qui est maintenant intégré dans le quotidien des gens.

Pour lire l'article complet....par ici svp

Source : Minicom blog

E-Commerce_Les meilleures pratiques en commerce électronique



Parth Shukla, directeur, marketing interactif, de Bell, à Toronto, sera l'invité d'honneur de la Journée-conférences Infopresse sur le commerce électronique du 4 juin prochain.

Il analysera les enjeux principaux du Web analytique, en plus de présenter les outils et indicateurs de performance disponibles pour optimiser vos performances en ligne. Il fournira également des réponses aux questions suivantes: Quels objectifs se fixer en matière de ventes en ligne et d'achalandage en magasin? Quels coûts prévoir pour quels rendements?

Najoua Kooli, directrice de projet chez Cefrio, et Philippe Le Roux, président de VDL2, révéleront les chiffres sur le commerce électronique au Québec et présenteront les impacts et possibilités pour les annonceurs québécois.

À son tour, Jean-François Renaud, associé d'Adviso Conseil, offrira des outils pour bâtir un plan stratégique clair afin de prendre les meilleures décisions d'affaires.

Enfin, Le Quan Truong, directrice, marketing Internet, de Sears, à Toronto, montrera comment intégrer votre programme de fidélisation et vos dispositifs de marketing relationnel à votre site.

Pour consulter le programme complet de la journée, cliquez ici.

Afin d'accéder à la billetterie, cliquez ici.

Vous pouvez également consulter la liste des Journées-conférences Infopresse à venir en cliquant ici.

Source : InfoPresse
par L'équipe de réda
ction

Technologie_Un ordinateur ultra portable libre signé Via Technologies



Un fabricant de puces vient de dévoiler un design d'ordinateur ultra portable, appelé le OpenBook PC, qui se veut un ordinateur libre.

Le design de l'ordinateur de la compagnie taiwanaise est doté d'une licence Creative Commons et peut être modifié.

En effet, les fichiers CAD (computer assisted design, ou conception assistée par ordinateur) de l'OpenBook seront disponibles pour tous. Via veut ainsi aider les fabricants de PC à créer des portables ultra petits à partir de sa plateforme.

L'OpenBook de Via est un PC de 2,2 livres, doté d'un écran de 8,9 pouces. Il possède une caméra de 2 pixels, un disque dur de 80 Go, jusqu'à 2 Go de mémoire vive. Il est doté de capacités Wi-Fi et Bluetoooth.

L'entreprise taiwanaise souhaite susciter de la croissance sur le marché des ordinateurs ultra portables.

«Nous espérons avoir des commentaires intéressants et nous avons hâte de voir ce que la communauté pensera de ce concept», dit Richard Brown, vice-président du marketing pour Via.

Source La Presse Affaires par : Marie-Eve Morasse

Musique_Le cours du disque d'or en baisse



Signe de temps marqués par l'impact des nouvelles technologies sur l'industrie du disque, l'Association de l'industrie canadienne de l'enregistrement (CRIA) a récemment revu à la baisse la valeur des certifications qu'elle accorde aux disques qui se vendent le mieux. De plus, la CRIA crée de nouvelles certifications relatives aux formats numériques.

Depuis le 1er mai dernier, donc, les artistes ont besoin de vendre 20% moins de CD pour se voir décerner les certifications disque d'or, disque platine et disque diamant. Ces corrections à la valeur des certifications touchent tous les disques parus après le 1er mai.

Concrètement, un artiste a désormais besoin de vendre 40 000 exemplaires de son album, plutôt que 50 000, pour recevoir la certification disque d'or de la CRIA. Un disque platine équivaut aujourd'hui 80 000 CD vendus (au lieu de 100 000) et un disque diamant, 800 000 (1 000 000). De plus, la CRIA instaure deux nouveaux types de certifications, l'une pour les téléchargements légaux, l'autre pour les sonneries de téléphone cellulaire. Dans ces cas, les artistes recevront un disque d'or pour 20 000 achats en ligne ou auprès de compagnies de téléphonie cellulaire. Le disque platine équivaut à 40 000 transactions.

Les premiers disques platine et or ont déjà été accordés pour les sonneries de téléphone les plus populaires. La sonnerie de la chanson Smack That du rappeur américain Akon s'est vendue à 320 000 exemplaires (huit fois platine), et Sexy Back de Justin Timberlake est six fois disque platine. Nelly Furtado (avec la chanson Promiscuous), Avril Lavigne (Girlfriend) et Finger Eleven (Paralyzer) sont les premiers artistes canadiens à recevoir cette certification.

Nouvelles habitudes

«Ces changements reflètent les manières dont les consommateurs achètent et profitent de la musique, des façons qui évoluent rapidement», a déclaré Graham Henderson, président de la CRIA, à l'occasion de ces annonces.

Paul Dupont-Hébert , président de l'ADISQ, imprésario et patron de l'étiquette Tandem.mu, salue l'introduction des certifications relatives aux nouveaux formats numériques, qui reflètent selon lui l'évolution du marché. Quant à la baisse du cours des certifications relatives aux formats traditionnels, le président de l'ADISQ prévient qu'il ne faut pas les imputer uniquement au téléchargement illégal sur le web.

«Il faut voir la situation plus largement. Ces changements sont dus à l'effet qu'ont les nouvelles façons d'obtenir la musique sur notre industrie. Il y a de plus en plus de téléchargements légaux», même si, selon les données fournies par l'ADISQ, le Québec demeure en retard sur l'offre légale de téléchargement de musique en ligne qui, en septembre 2007, ne comptait que pour 1,7% du chiffre d'affaires de l'industrie du disque. Dans l'ensemble du Canada, les ventes digitales comptent pour 4,5% des 44,4 millions d'albums vendus, selon Nielsen SoundScan.

Même son de cloche du côté d'Audiogram, dont trois albums se classent parmi les 15 meilleurs vendeurs de CD au Québec. «Ces changements ne sont pas surprenants, ajoute Martin Merlinot, directeur marketing et promotion chez Audiogram. En France, l'industrie a déjà procédé à de tels ajustements».

Merlinot note toutefois qu'à court terme, les artistes québécois seront défavorisés lorsque viendra le temps de récompenser leurs ventes en ligne: «Il faudra s'assurer qu'il y ait un système permettant de comptabiliser plus justement les ventes d'ici».

Nielsen SoundScan, l'entreprise qui comptabilise les ventes de musique au Canada, offre depuis quelques mois un palmarès des ventes en ligne, mais les ventes de la plateforme de la chaîne Archambault, zik.ca, ne sont toujours pas comptabilisées, ce qui fausse les données des ventes en ligne au Québec. «Il va falloir que toutes les brebis rentrent au bercail «, commente Paul Dupont-Hébert.

Selon les dernières données fournies par Nielsen SoundScan Canada en janvier dernier, il s'est vendu 9,5% moins d'albums (formats physique et numérique) au pays en 2007 par rapport à l'année précédente. Pour les formats CD et DVD, la baisse se mesurait à 16%, pour une baisse de revenus d'environ 20% (382,4 millions).

Source : La Presse Par : Philippe Renaud

jeudi 29 mai 2008

Affichage Numérique_Brésil : Elemidia étend son réseau PDV à 200 sites



(Via PublicidAd) Démarré en février dernier, le réseau PDV (pour points de vente) d´Elemidia accentue son empreinte. Couvrant actuellement plus de 70 supérettes AM / PM du réseau de station de services Ipiranga dans les États de Sao Paulo et Rio de Janeiro, il va s´étendre aux AM/PM des régions de Rio Grande do Sul, Parana, Santa Catarina et Minas Gerais.

127 magasins devraient être concernés portant le total de sites couverts à 200, soit le premier objectif annoncé par le groupe au moment du lancement du réseau.

Hors l´offre PDV, Elemidia opère :

- plus de 1900 écrans installés au sein d´immeubles (principalement dans les ascenseurs) au Brésil et depuis peu en Argentine

- 160 écrans dans les malls

- et 21 écrans dans des centres de sport.

Source : OOH.TV

Media_Rapport Digital de cette dernière semaine de Mai 08

Voici le Rapport Digital de cette dernière semaine de Mai 08



Source : CNETTV.fr

Technologie_Samsung veut se départir du disque dur traditionnel




Le groupe sud-coréen Samsung Electronics
a annoncé lundi avoir développé un nouveau lecteur à état solide (solid state drive, SSD), destiné à terme à remplacer les disques durs des ordinateurs.

Le SSD de 256 gigabyte, unité électronique de stockage de données constituée de mémoire flash, est 2,4 fois plus rapide que les disques durs traditionnels.

Samsung devrait débuter la production de SSD cette année, a précisé le groupe.

Ce nouveau lecteur, de 9,5 mm d'épaisseur et de 6,3 cm de long, «offre de meilleures performances et des capacités de stockage élargies», a indiqué Samsung.

Selon le groupe, 35% du marché des ordinateurs portables utilisera des SSD d'ici à 2012.

Source : La Presse Affaires via Agence France-Presse

Affichage Numérique__La Table interactive multi-touch Visyo-byVOLTA



De passage au salon du Marketing Point de Vente qui s'est tenu à la porte de Versailles début avril, j'ai découvert un produit totalement innovant: la Table interactive multi-touch Visyo présentée par l'agence ByVolta.

Curieusement, cette innovation ne figurait pas parmi la sélection des Popaï Awards Européens (car n'ayant pas suffisament de prototypes commercialisés) et était présentée sur un stand quasi introuvable.

Pourtant, lors du salon Laval Virtual (le salon de la réalité virtuelle) qui a eu lieu entre les 9 et 11 avril derniers, la Table interactive n'est pas passée inaperçue...puisqu'elle a été nominée pour ses capacités évolutives.

La technologie multitouch, qui existe depuis plusieurs années est un ensemble composé à la fois d'une technique d'interaction homme-machine et d'un materiel spécifique mettant en application cet ensemble. Le système multitouch permet de pouvoir reconnaître et interpreter plusieurs points de contacts simultanés sur l'écran, ce qui ouvre la possibilité de créer des interactions riches par le biais d'une gestuelle intuitive et de pouvoir supporter simultanément plusieurs utilisateurs sur le même système. Visyo et Nui ont conçu un écran multitouch basé sur la méthode FTIR (Frustrated Total Internal Reflection) mise en avant par Jeff Han, un des pionniers de la technologie multitouch (journal de l'AFRV/ nov 2007)

"Sur une large surface sont projetées des images. Avec un doigt vous les déplacez ou les sélectionnez. Avec deux, vous les agrandissez ou les faîtes tourner. Vous pouvez aussi lire un document écrit, faire défiler ces pages, zoomer à l'intérieur. Idem avec des plans d'architectes ou bien des cartes géographiques en ligne...
Plusieurs personnes peuvent interagir en même temps sur les tables, travaillant sur des documents différents. Si les tables sont reliées entre elles, les feuilles ou les images peuvent passer de l'une à l'autre. L'action sur une table peut se projeter sur un écran devant plusieurs spectateurs." (ByVolta)

Tout l'enjeu de l'association entre NUI (Natural User Interface), VISYO(logiciel) et l'agence ByVolta (licencié France) est d'apporter des réponses sur mesure et d'inventer ce que les designers et développeurs voudront en faire...

Source : Visual Merchandising Trends blog
Toute l'actualité internationale de l'architecture commerciale, du design et des nouvelles technologies point de vente par Elizabeth Marq

Technologie_Une très belle illustration du principe de ‘Less is More’ avec le Flip Video



Voici le billet que j’avais en tête depuis quelques temps : Doing More with Less: 4 Design Lessons from the Flip. De quoi s’agit-il ? D’une déclaration d’amour envers un petit gadget électronique qui ne me quitte pratiquement plus : le Flip Video.

Pour faire court, le Flip est une petite caméra vidéo sans prétentions qui pourtant m’apporte une satisfaction énorme, et je ne suis pas le seul à le penser (cf. les nombreux avis positifs publiés sur Amazon).

Mais revenons à notre article. Le principe du Less is More est assez simple : moins de fonctionnalités = moins de complexité = moins d’attentes = plus de simplicité = plus de satisfaction.

L’auteur de l’article nous détaille ainsi les raisons du succès du Flip :

* Une interface et des contrôles minimalistes (il n’y a pas de touche “menu” puisqu’il n’y a pas de menu !) ;
* Moins de soucis avec la batterie (l’appareil fonctionne avec des piles) ;
* Moins de soucis avec le montage (pas la peine d’installer le logiciel de montage puisqu’il est présent directement dans l’appareil et qu’il se lance dès qu’on le branche) ;
* Intégrer l’étape suivante (vos vidéos sont publiées sur YouTube et cie en 1 clic).

Voilà, la recette est simple : pas de surenchère technologique, juste du confort pour l’utilisateur. En tout cas je suis complètement satisfait de cet appareil qui me permet de réaliser tout un tas d’interviews.

Je me demande bien ce que pourrais en penser Eric…

Source : Fred Cavazza.net

mercredi 28 mai 2008

Affichage Numérique_Cinéma...implantation d'un réseau d'affichage dynamique numérique le plus important au monde!

La Société Beaver Solutions annonce l'implantation du plus important réseau d'affichage dynamique numérique (dans les cinémas)pour Showcase Cinema De Lux, situé au Westfield Shopping Centre dans la ville de Derby en Angleterre (UK)...un projet vraiment WOW!







Source : Minicom blog

Technologie_Sid Lee met à l’essai une nouvelle technologie lors du SIDIM




Le Salon international du design d’intérieur de Montréal (SIDIM) qui s’est terminé samedi dernier fut l’hôte d’un nouveau dispositif de communication. En effet, l’événement a vu un de ses kiosques décoré par d’étranges graphiques noir et blanc nommés Code QR.

« Ces dessins sont dans les faits des hyperliens qu’on peut comparer à des code-barres à deux dimensions. Ils sont utilisés pour emmagasiner des informations qui prennent généralement beaucoup d’espace et qui, une fois codifiées, peuvent être lues par les téléphones cellulaires compatibles », explique Yanick Bédard, directeur et spécialiste des nouveaux médias chez Sid Lee.

Lors du SIDIM, le kiosque du Collectif Sid Lee, qui présentait une collection de chaises, s’est vu paré de deux Code QR, l’un en français et l’autre en anglais. Le public était invité à prendre l’un des codes en photo avec un cellulaire pour ensuite accéder sur le Web à une entrevue réalisée avec les créateurs des chaises.

Selon Yanick Bédard, cette technologie s’installera peu à peu dans les mœurs des usagers nord-américains. « Ici, on n’exploite pas encore le Code QR, mais en Asie, c’est très commun. Les entreprises s’en servent pour placer de la publicité, offrir des coupons-rabais ou encore enregistrer les coordonnées de leurs partenaires. »

Renseignements :

Jean-François Bouchard, président
Sid Lee

Source : AMPQ

Media_Semaine des Radios francophones publiques à Québec



Du 27 au 30 mai, la prestigieuse communauté des Radios francophones publiques, qui regroupe Radio France, Radio-Canada, la RTBF et la SRS, tient sa rencontre annuelle de la « Commission culture-musique » à Québec.

La radio de Radio-Canada profitera de la présence des représentants de ces radios publiques européennes dans la capitale pour inviter les auditeurs à deux grands concerts diffusés sur ses ondes, et pour y tenir la Rencontre des écrivains francophones, un événement qui réunit des auteurs internationaux autour d’un thème lié à la culture.

Concerts à ne pas manquer

Le 27 mai au Palais Montcalm, Radio-Canada présente une soirée Espace musique qui met en vedette quatre « Jeunes solistes » des Radios francophones publiques, accompagnés des Violons du Roy sous la direction du chef Bernard Labadie. On pourra y entendre la claveciniste française Maude Gratton (Jeune soliste 2006), la soprano canadienne Karin Gauvin (1996), le violoncelliste belge David Cohen (2002) et le pianiste suisse François-Xavier Poizat (2007). La soirée sera diffusée le 2 juin à 20 h sur Espace musique et sera mise en ligne sur la webradio d’Espace musique à partir du 9 juin, au Radio-Canada.ca/espaceclassique.

Les 28 et 29 mai au Grand Théâtre de Québec, Espace musique enregistre un magnifique concert avec la soprano québécoise Hélène Guilmette et l'orchestre symphonique de Québec dirigés par Yoav Talmi, lors duquel on pourra entendre en grande première deux créations commandées respectivement par Radio-Canada et Radio France aux compositeurs Jacques Hétu et Pierre Farago, en hommage au 400e anniversaire de la ville de Québec. Il y aura aussi au programme la célèbre Pavane de Fauré et le spectaculaire Daphnis et Chloé de Ravel. Le concert sera diffusé le 3 juin à 20 h sur Espace musique, et disponible ultérieurement sur la webradio Espace classique.

En plus d’une diffusion nationale, ces soirées rayonneront partout en Europe grâce aux ententes internationales d’Espace musique, dont celle qui réunit les Radios francophones publiques avec de nombreuses radios européennes.

Rencontre des écrivains francophones
La Rencontre des écrivains francophones réunit pendant deux jours quatre écrivains autour du thème « L’espace extrême » : le Canadien Michel Noël, le Français André Velter, la Suisse Sylviane Dupuis et le Belge Jean-Luc Outers.

Le jeudi 29 mai à 11 h, François Bugingo rencontre les auteurs dans les studios de Radio-Canada à Québec. Le vendredi 30 mai à 19 h, l’animateur propose un débat public en leur compagnie, au Musée de la civilisation de Québec, auquel participent aussi l’explorateur Bernard Voyer, la comédienne et metteure en scène Lorraine Côté, la journaliste Louise Dugas et l’anthropologue Bernard Arcand, afin d’approfondir la réflexion sur les rapports entre la littérature et l’espace extrême. Ces deux rendez-vous seront diffusés ultérieurement sur les ondes de la Première Chaîne.

D’autre part, le vendredi 30 mai à 14 h, les auditeurs peuvent exceptionnellement assister à l’enregistrement d’une émission de la librairie francophone au Québec. Animée par Emmanuel Khérad, elle se tiendra au Musée de la civilisation de Québec. Parmi les invités : Gilles Jobidon, André Velter et Denis Vaugeois ainsi que Manon Trépanier de la librairie Alire de Longueuil. Les auditeurs pourront entendre cette émission spéciale sur nos ondes, le dimanche 8 juin à 19 h.

La radio de Radio-Canada est très fière d’accueillir la grande famille des Radios francophones publiques à Québec, en cette année du 400e anniversaire. Elle souhaite une très belle semaine à tous.

Renseignements :

Claudine Dorval, agente des communications de la radio
Radio-Canada

Source : AMPQ

Affichage Numérique_Royaume-Uni : Vision Media Group soulage sa trésorerie




Vision Media Group annonce avoir levé 1,5 millions £ supplémentaires auprès du fonds d´investissement Trafalgar Capital.

Ce dernier a, en fait, remplacé un prêt de 1,25 millions £ par un nouveau financement sur 24 mois pouvant atteindre 2,75 millions £.

De ces fonds supplémentaires, 500 000 £ sont directement mobilisables (250 000 £ sont versés immédiatement au groupe, 250 000 £ le 31 mai prochain). Le solde de 1 million £ sera apporté dès que le groupe aura réussi à lever 500 000 £ auprès d´une autre institution/acteur.

De son côté, Mike Cottman, Président de VMG, a étendu son prêt de 350 000 £ au groupe. Mis en place il y a deux mois, ce dernier restera en l´état pendant toute la période de refinancement du groupe.

Ces développements s´affichent comme un soulagement pour le groupe, qui connaît des problèmes récurrents de trésorerie.

Source : OOH.TV

Affichage Numérique_Chine : AirMedia exploite ses posters numériques dans deux nouveaux aéroports



AirMedia, l´opérateur chinois de digital signage publicitaire dans les aéroports et avions, étend l´exploitation de son réseau de posters numériques à deux nouveaux aéroports :

- l´aéroport international de Shenzen, le 5ème de Chine (hors Hong-Kong), où depuis le 16 mai dernier il opère 97 éléments d´affichage dynamique (47 “TV-attached digital frames” et 50 “stand-alone digital frames”). 62 terminaux supplémentaires devraient venir les compléter dans un futur proche.

- l´aéroport de Guangzhou, le second plus grand du pays (hors Hong-Kong), où le groupe débutera à la fin du mois, l´opération de 115 “TV-attached digital frames”.

Source : OOH.TV

Media_M6 Replay, Orange Rewind TV, TF1 Vision: va t-on assister à un transfert TV vers le web ?



M6 Replay, Orange Rewind TV, TF1 Vision Les grands groupes médias - TV multiplient les initiatives pour diffuser leurs programmes TV sur le Web: Orange Rewind TV, TF1 Vision, et plus récemment M6 Replay.

Le concept ? Vous avez manqué une émission, un journal télévisé, le dernier épisode de votre série favorite, vous pouvez alors le regarder en différé sur le web. Dès lors va t-on alors assister à un transfert TV –> web ?

Personnellement, je ne pense pas, du moins dans l’immédiat. La TV bénéficie de trop nombreux avantages. Il est beaucoup plus simple, agréable et confortable de regarder une émission sur sa TV. Les écrans sont plus grands, le son de qualité, l’allumage et le zapping sont très faciles, la vitesse de diffusion est fluide et instantanée. Bref, quasiment aucune barrière à l’usage.

De son côté, M6 Replay a beau être bien conçu, il faut quand même que le consommateur sache se servir d’un ordinateur, surfer sur le web, ait une connexion internet très haut débit, être patient pour attendre que le streaming de l’émission ait lieu et vouloir regarder une émission sur un petit ordinateur … Bref, cela fera l’affaire des plus technophiles d’entre nous, mais pas de la majorité de la population française.

Idem chez M6: selon le PDG de la chaîne TV, Nicolas de Tavernost, M6 Replay ne va pas cannibaliser son audience TV, mais représenter:

Une consommation additionnelle, plutôt que de substitution

J’ajouterais que M6 Replay est un excellent outil de fidélisation Quand un téléspectateur a raté une émission, il est perdu pour la chaîne. Mettez le contenu en ligne, vous pouvez le récupérer. A la longue, vous pouvez même le rendre dépendant à vos programmes. Leur audience globale devrait donc augmenter.

On l’a vu récemment avec l’exemple de Warner Bross, les groupes media ont tout intérêt à diffuser sur le web leur contenu TV. Cela coupe court au piratage. Par ailleurs, les chaînes TV ont déjà tout leur contenu produit en numérique. Ce n’est donc pas très cher pour eux de le mettre sur Internet.

En revanche, ce mouvement de fond pose un problème sur le business modèle. Si les chaînes TV encouragent leurs téléspectateurs à regarder leurs programmes sur le web, comment vont-ils générer de hauts revenus publicitaires ? On le sait la Publicité sur Internet rapporte moins d’argent que la pub TV…

Source : Marketing Digital.fr Auteur: Thibault de Saint Martin

Pub_Baisse du coût/prix de la publicité sur internet



PubMatic publie pour le 2e mois consécutif son index sur le coût/prix de la Publicité sur Internet. De manière générale, le prix de l’epub baisse de 23% en avril: l’ eCPM (= équivalent CPM) passe de 0,49 $ à 0,38 $.

Cout et prix publicité sur Internet

Cette index révèle des différences notables entre petits (moins de 1 million de pages vues/mois) et grands sites (plus de 100 millions de pages vues/mois). On constate que les petits sites réussissent à mieux monétiser leur audience et atteignent 1,29$ du eCPM contre 0.18 $ pour les grands.

Cette baisse est le reflet de la récession de l’économie américaine selon PubMatic.

Personnellement, j’y vois plutôt une offre de Publicité sur Internet trop large. Certes, le marché de l’epub est en plein boom. Mais, les annonceurs ne suivent pas l’explosion encore plus forte de l’audience globale du web et leurs investissements en publicité ne sont pas encore suffisant pour remplir tous les espaces pub mis à disposition sur les sites. Résultat: les inventaires sont en parti invendus, les régies publicitaires doivent en brader une partie, le prix de l’epub baisse. Logique non ?

Note: le PubMatic AdPrice Index est basé sur l’analyse de plus de 3000 sites web, dont 85 % sont américains.

Source : Marketing Digital.fr Auteur: Thibault de Saint Martin

Pub_Les hommes et les femmes ont-ils une perception différente des advergames?



L'advergame, ce jeu en ligne destiné à promouvoir un produit ou une marque fait l'objet d'une attention particulière de la part des agences de communication.

Récupérant en effet les avantages des jeux en ligne traditionnels (plaisir, détente et surtout interaction), les advergames permettent de toucher un consommateur non plus passif mais impliqué dans le jeu et donc plus sensible au message de la marque. Ces propos sont cependant à nuancer car les données empiriques relatives à son efficacité se limitent à la perception et à la présence à l'esprit de la marque.

Alors que de nombreux travaux ont montré que des différences existaient entre hommes et femmes aussi bien dans leur consommation de jeux vidéo que dans leur perception de la publicité, en particulier sur le web, Sébastien Coulaud, dans une thèse professionnelle réalisée à l'ESCP-EAP, a voulu déterminer si ces différences touchaient également les advergames.
Résultat: les hommes jouent globalement davantage à tout type de jeu et aiment davantage les advergames que les femmes, tandis que ces dernières préfèrent, et jouent plus aux advergames de réflexion. Elles sont également plus sensibles à la présence de la marque, alors que les hommes, bien que remarquant moins cette présence, apprécient moins le jeu a posteriori quand ils la repèrent.

A méditer de très près quand on est annonceur!

Source : Influencia
par Alexandre Chomley

Pub_Un record du monde pour Sanyo!




La dernière perle du monde de la pub se trouve en Nouvelle Zélande et est signée Saatchi et Saatchi! A voir.

On ne sait plus où donner de la tête en voyant cette campagne d'affichage! Avec un million de mots sur la même affiche, Sanyo, le constructeur électronique nippon fait preuve d'une audace insoupçonnée pour la marque.

Pour le lancement de son dernier bijou, la Xacti CA65 Underwater, une caméra capable de filmer sous l'eau, un panneau de 73 mètres de long a été installé en terre Kiwi. Le message avancé est la diversité des choses à filmer dans les milieux marins. Pour se faire, Saatchi & Saatchi a mis en place une affiche contenant à la lettre près, 1 million de mots... Ce million de mots est composé de divers sujets tous relatifs aux océans... Une vraie encyclopédie de la mer à ciel ouvert avec des listes telles que l'intégralité des espèces marines, l'historique des navires disparus en mer ou les plus grands cyclones. Pour finir, des romans axés sur le monde du silence avec Moby *** et le célèbre 20 000 lieux sous les mers.
Cette prouesse publicitaire mérite de rentrer dans le Guinness Book des records et cela ne devrait tarder puisqu'une demande officielle a été faite par la marque... Pour les autochtones qui seraient tentés de lire l'intégralité du panneau, il faudra prévoir du café. Ils en auront pour 70 heures et 6 kilomètres en mode aller-retour...

La conception d'une telle «oeuvre» a provoqué quelques soucis puisque le logiciel censé concevoir la créa n'était pas paramétré pour accueillir un million de mots. Les techniciens ont du patauger au début mais au final Sanyo nous plonge dans un grand bleu des plus imaginatifs.

Voir la pub en vidéo ici

Source : Influencia
par Clouzard Gael

mardi 27 mai 2008

Affichage Numérique_Israel : EyeClick installe ses solutions interactives dans les Burger King



Eyeclick annonce avoir été sélectionné par Burger King Israel pour déployer un réseau d´EyePlay dans ses restaurants. Eyeclick, dérivé de EyeStep, la solution de sol interactif du groupe, est un espace de jeu virtuel pour les enfants.

Un bref clip est aussi disponible ici

Source : OOH.TV

Pub_Le livre de la semaine: Where's your Wow?



Bien sûr, la qualité du produit proposé ou du service offert s'avère capitale dans le succès d'une entreprise ou d'une marque; toutefois, le facteur "Wow!" fait souvent la différence.

Where's Your Wow?
propose 16 façons de générer ce petit quelque chose indéfinissable qui vous démarquera et qui transformera les clients potentiels en consommateurs heureux, fidèles et qui véhiculent partout votre marque.

L'ouvrage offre des façons variées de se démarquer du bruit ambiant tout en bâtissant une marque solide et reconnue: de la prévisualisation jusqu'à l'embauche de gens intellectuellement supérieurs à vous, en passant par la transmission efficace des messages aux acheteurs et la connaissance pointue de chaque client.

Where's Your Wow?: 16 Ways to Make Your Competitors Wish They Were You!,
Robyn Freedman-Spizman et Rick Frishman, McGraw-Hill, 2008, 192 pages, 19,95$.

Source : Infopresse
par Francois Perreault

Media_Skyrock est désormais une entreprise Web!



"Nos communautés en ligne connaissent un tel succès que nous avons dû repenser notre entreprise comme étant une entreprise Web possédant une radio, plutôt qu'une radio diffusant sur Internet", explique Guillaume Vasse, directeur du marketing de la radio Skyrock, France.

Fondée en 1986, Skyrock est l'une des radios les plus écoutées de France. La chaîne, qui diffuse principalement du rap et de la musique R&B, vise un public mixte de 25 ans et moins.

Skyrock compte également un réseau social sur le Web, le plus populaire dans les pays francophones selon comScore Media Metrix. Au Québec, Skyrock Networks serait même le deuxième réseau social en matière de popularité chez les moins de 25 ans.

Selon Guillaume Vasse, l'avenir de la radio passe par l'interaction avec les auditeurs, notamment sur le Web.

Skyrock étant d'abord une station de radio conventionnelle, pourquoi avez-vous choisi de lancer une plateforme sociale?

Skyrock a toujours laissé une large place à l'intervention des auditeurs. Par exemple, nous diffusons une émission de libre antenne chaque soir de 21h à 24h. Les auditeurs choisissent le sujet et débattent librement. Alors, pour nous, la plateforme Web était le prolongement logique pour permettre aux jeunes d'échanger entre eux. Le succès de la plateforme a été très rapide. Ce sont d'abord les auditeurs de la station qui y ont recouru. Mais très vite, le bouche à oreille a fait que d'autres utilisateurs se sont ajoutés. Aujourd'hui, nous avons 14 versions de notre plateforme dans 11 langues. Le plus étonnant est que nous connaissons un grand succès dans des pays où notre radio ne diffuse pas.

Comment l'intégration du Web a-t-elle changé la dynamique de votre radio?

Aujourd'hui, nos animateurs misent énormément sur l'interaction créée par le Web et le téléphone mobile. En ondes, un écran devant eux leur permet de lire en temps réel les commentaires et suggestions envoyés par le Web et par SMS par les auditeurs. Et sincèrement, l'on ne voit plus comment l'on pourrait revenir en arrière. Désormais, nous nous considérons comme une entreprise Web qui possède une radio, plutôt qu'une radio qui diffuse sur le Web. Et c'est une chance d'avoir pris le virage Web quand on voit la situation de la radio. Nous avons de plus en plus de compétition avec la multiplication des stations de radio et des modes de diffusion. Le Web et les nouveaux médias nous ont permis d'ouvrir de nouveaux marchés.

Notre plateforme nous a aussi permis de faire connaître plus d'artistes. Sur le Web, nous pouvons présenter des artistes signés, mais aussi des jeunes émergents et des indépendants. C'est ainsi qu'une jeune chanteuse, Kenza Farah, a été découverte grâce à la faveur des internautes. Nous sommes passés d'un modèle de filtrage au modèle d'abondance.

Quel est l'avantage pour les annonceurs de marier la radio et le Web?

De nos jours, le meilleur mode de communication doit allier diffusion et conversation. Et c'est ce que nous permettons. La diffusion, par la radio et sur le Web, représente une invitation par l'annonceur à la conversation.

Par exemple, avec Neutrogena, nous avons élaboré une initiative qui utilisait à la fois le Web et la radio. Les internautes étaient invités par des messages traditionnels à déposer leur vidéo expliquant leur secret de beauté sur notre site. Les internautes étaient ensuite appelés à voter. Les personnes élues créaient par la suite un blogue expliquant leurs trucs de beauté. Le meilleur blogue valait le grand prix à son auteur. Non seulement cette initiative a permis de rehausser la notoriété de la marque dans une expérience engageante pour le consommateur, mais elle n'était pas perçue comme une interruption dans la programmation, plutôt comme une invitation à participer.

Guillaume Vasse sera conférencier d'honneur lors de la Journée-conférences Infopresse sur la radio. Pour plus d'information sur cet événement, cliquez ici. Vous pouvez aussi accéder directement à la billetterie en cliquant ici. Pour consulter le programme de la prochaine saison, cliquez ici.

Source : Infopresse
par Patrick Bellerose

Media_YouTube fait appel aux journalistes citoyens



Le site de vidéos en ligne lance un appel aux citoyens qui font du journalisme, pour attirer davantage de ce contenu sur son site.

L'initiative appelée «Citizen News» a été inspirée par les entrevues, les nouvelles et les enquêtes déjà mises en ligne sur le site par les internautes. YouTube a ouvert un canal dédié spécifiquement à ce type de contenu.

«Ces vidéos sont fantastiques, mais nous voulons en voir davantage sur le site et nous voulons que davantage de journalistes citoyens se jettent dans la mêlée», écrit Olivia Ma sur le blogue de YouTube.

YouTube marche ainsi dans les pas de CNN, qui a lancé plus tôt cette année le site iReport, qui permet aux citoyens de mettre leurs reportages sur le site. Les soumissions des internautes sont filtrées par des responsables de CNN.

YouTube n'indique pas si les vidéos soumises par les internautes seront filtrées ou non.

Source : La Presse Affaires par : Marie-Eve Morasse

Web_Facebook fait le ménage sur son site



Le site Internet de l'heure fait un grand ménage du printemps pour épurer son site et mettre de l'ordre dans les différentes informations qui s'y trouvent.

Commencé en janvier, le coup de plumeau sur Facebook sera visible pour les utilisateurs à compter de juin.

Les informations personnelles des utilisateurs seront désormais classées sous un onglet «informations», tandis que les nouvelles concernant leurs amis seront classées sous l'onglet «nouvelles». Les photos seront regroupées, tout comme les applications.

Présentement, ce contenu est présenté pêle-mêle sur la page d'accueil des utilisateurs de Facebook.

Par ailleurs, Facebook donnera davantage de contrôle aux internautes en leur permettant de prioriser de l'information visible sur leur profil.

Les responsables de Facebook, habitués aux critiques, ne s'attendent pas à ce que le changement plaise à tous les internautes.

«Le changement est difficile pour nos utilisateurs, même les changements positifs», dit Mark Slee, responsable de produit chez Facebook. Il se dit tout de même confiant que les utilisateurs adopteront le nouveau look du site.

Facebook est habitué aux relations houleuses avec ses utilisateurs. Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, a notamment été obligé de s'excuser en raison des vives critiques qu'avait suscité le système publicitaire Beacon, implanté en novembre dernier.

Les utilisateurs de Facebook accusaient le système de porter atteinte à leur vie privée en révélant les achats qu'ils faisaient sur Internet.

Facebook compte plus de 70 millions de membres répartis à travers le monde.

Aussi:

Des images du site redessiné sont disponibles.

Source : La Presse Affaires Par : Marie-Eve Morasse

Affichage Numérique_Chine : Partenariat publicitaire entre AirMedia et VODone




AirMedia, l´opérateur et régie de réseaux publicitaires de digital signage dans les aéroports et avions, annonce la mise en place d´un partenariat publicitaire avec VODone, un des acteurs chinois majeurs de la fourniture de contenus vidéo et de publicité vidéo sur Internet.

L´accord permet à chacune des deux compagnies la commercialisation de l´inventaire publicitaire du partenaire, et ainsi, de soutenir leurs annonceurs dans des plans pluri-médias Digital Signage-Internet.

Source : OOH.TV

Affichage Numérique_France : Entretiens avec les acteurs du digital signage français au salon Marketing Point de vente




A l´occasion du dernier salon Marketing Point de Vente à Paris, une série d´entretiens impliquant les différents exposants et organisateurs a été menée par TiVipro.

Intéressant spécifiquement le marché de l´affichage dynamique, nous avons relevé les échanges suivants :

- 3M : Entretien avec Grégoire Fourny, Directeur marketing 3M

- Apia Solutions : Entretien avec Michel Martinez, Directeur Général

- Be Screen : Entretien avec Jacky Abitbol, PDG

- Carlipa : Entretien avec Arnaud Lacourt, Directeur Général

- Cocktail d´Impressions : Entretien avec Bertrand Busquet, Gérant

- Euro CLS : Entretien avec Daniel Lemaire, Ingénieur commercial

- Futuramedia : Entretien avec Fabrice Desprats, Responsable marketing

- Médiavantage : Entretien avec Hervé Liesse, Directeur commercial

- Merim Services : Entretien avec Jean-Jacques Mulleris, Président

- Obad : Entretien avec Alain Dolium, Fondateur

- Samsung Electronics : Entretien avec Eric Liard, Directeur VMB & IT

- Scala : Entretien avec Oscar Elizaga, Vice président EMEA

- Sidev Display Systems : Entretien avec Igor Heres, Responsable marketing

- SFR : Entretien avec Bruno Beigbeder, Responsable concept et déploiement

- Sony : Entretien avec Vincent Fournier, Ingénieur commercial

- Supertec : Entretien avec Ivan Poinard, Directeur commercial

- Vega France : Entretien avec Thierry Guenard, Directeur commercial

Concernant les organisateurs du salon :

- POPAI France : Entretien avec Pierre-Alain Weill, Président du Popai, + Entretien avec Bernard Vasseur, représentant Popai en charge du salon/ PDG Media6

- Reed Expositions : Deux entretiens avec Brune Jullien, Directrice Commerciale, ici et là, + Entretien avec Nathalie Niel, Responsable commerciale


Source : OOH.TV

Affichage Numérique_LES 10 PLUS GROS PIÈGES À ÉVITER LORS DU DÉPLOIEMENT D’UN RÉSEAU



Vous voulez doter votre entreprise, commerce de détail ou institution d’un réseau d’affichage numérique ? D’accord, mais ensuite ? David Little, directeur marketing de Keywest Technology, une firme spécialisée en logiciels de création et de gestion de réseaux ADN, a vu les délais et les sommes imprévues que beaucoup de ses clients auraient pu s’éviter s’ils avaient été mieux informés au départ. Voici son top 10 des pires pièges à éviter si vous voulez que votre expérience soit couronnée de succès :

1- Éviter de définir clairement à quoi servira le réseau.
2- Concevoir un projet d’affichage numérique comme s’il s’agissait d’une présentation PowerPoint.
3- Manquer de contenu.
4- Ne pas avoir quelqu’un pour gérer le réseau.
5- Omettre d’affecter une personne au rafraîchissement régulier des contenus.
6- Se laisser guider uniquement par les coûts au détriment de la qualité.
7- Ne pas connaître l’endroit précis où seront installés les écrans.
8- Faire affaires avec un installateur qui n’assume aucun des travaux connexes (menuiserie, électricité, etc.) requis.
9- Ne pas prendre le temps de bien maîtriser le nouveau système.
10- Négliger de prévoir une expansion possible du réseau.
L’auteur recommande de conserver ces principes en tête lors d’un déploiement de réseau afin d’éviter des erreurs coûteuses qui pourraient empêcher vos communications d’avoir l’effet escompté.

Lire l’article de David Little


Source : JADN le blog
Publié par Suzanne Bousquet

Media_Profil d’un vendeur cross media



Les nouveaux vendeurs de pub radio doivent développer des connaissances multimédias afin de s’adapter à l’évolution des technologies de communication et aux attentes des clients.Le relationnel, le charisme, demeurent les qualités essentielles. Une réelle capacité d’analyse, d’empathie, une force de propositions créatives, sont également des compétences incontournables.

Le vendeur radio doit être au fait des nouvelles technologies afin de se positionner comme un Expert en Solutions de Communications Locales. Faire parti d’une communauté Facebook, Myspace, Linkedin, animer son propre blog, posséder des expériences dans d’autres médias (et hors médias) deviennent désormais des critères de sélection.

La formation Mediatic Conseils « Recruter et manager une équipe de vente radio » répond aux attentes dans managers dans ce domaine. N’hésitez pas à me consulter pour plus d’infos.

Source : RadioPub le blog Posté par Michel

Media_Un partenaire pour développer vos technologies interactives



Tiwiw propose aux radios le développement de leur audience en ligne grâce au déploiement progressif d'une solution communautaire sur mesure.

Tiwiw permet aux radios d'administrer elles-mêmes leurs communautés et groupes, d'organiser des jeux-concours multimédias, de modérer facilement les contenus, de bénéficier de statistiques et mesures d’audience en temps réel, de réaliser des focus groupes en ligne, de lancer une newsletter et même de gérer les bannières Web en local.

Les solutions technologiques Tiwiw (That Is What I Want ) ont été conçues et développées en collaboration avec des laboratoires de recherche du CNRS de Montpellier et de l’École des Mines d’Alès, avec le soutien du Fonds européen pour le développement régional, d’Oséo-Anvar, de la région Languedoc-Roussillon, de la communauté d’agglomération et du Business and Innovation Centre de Montpellier.

Contact : Patrice FAUDOT, Incubateur CNRS MONTPELLIER
www.tiwiw.com

Source : RadioPub le Blog Posté par Michel

Pub_Atedra - Une régie alternative à 25% de commission



Vous connaissez mon intérêt naturel envers les régies publicitaires ? Juste avant de partir Espresso Interactif, je désirais me lancer une régie publicitaire et de casser les prix. Imaginez le scénario !! Et bien, une entreprise m’a devancé.

Vous aurez peut-être remarqué qu’Atedra.com affiche sur le blogue depuis quelques jours — d’ailleurs les fonds publicitaires seront redistribués par Espresso à un OSBL qui sera déterminé sous peu.

Cela fait partie de la campagne de charme qu’Atedra a récemment amorcée afin de se rapprocher des éditeurs indépendants du Québec, des annonceurs et des agences de publicité.

Selon le communiqué de l’entreprise, la version 3.0 de leur plate-forme de publicité en ligne est le fruit de six mois de recherche auprès d’agences de publicité du Québec visant à mieux répondre aux besoins d’une industrie en constante évolution.

Atedra ?

Atedra est une nouvelle régie publicitaire comme celles de 24/7 Real Média, Réseau Branchez-Vous, Networld Média et Réseau Olive Canada mais qui permettrait entre autres, de rechercher en ligne des sites correspondant aux dates de disponibilité de votre campagne, à la géographie et la démographie (sexe, âge, revenu, éducation) de votre cible et le type de site web désiré (Actualités, Arts, Automobile, …).

La différence

« Vous pourrez ajouter votre annonce à même l’interface et y apporter des modifications en temps réel.
Plus besoin d’attendre le rappel d’un représentant. Pas de contraintes de temps de livraison non plus, vous nous donnez le créatif et le tag de votre serveur de publicité quand vous l’avez, tout simplement. Simplicité, rapidité, efficacité et flexibilité pour vous et vos clients voilà ce qu’Atedra vous offre » a commenté Pierre-Antoine Fradet, Président et co-fondateur d’Atedra, sur le blogue corporatif d’Atedra.com. Le tout disponible en ligne, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours par année.

Ça me rappelle une pub de ING Direct ! Je suis d’ailleurs client.

Nouvelle option pour les éditeurs

Il serait aussi possible d’intégrer Google Adsense au système Atedra. L’éditeur peut ainsi décider de placer 0% à 100% des impressions de type « réseau » à son propre code Google Adsense qu’il placera
simplement à même l’interface de son Compte Atedra.

Cette fonctionnalité s’inscrit dans un effort stratégique d’Atedra de se rapprocher des éditeurs indépendants du Québec en leur donnant plus d’outils afin d’aider à leur rentabilité.

Partage de revenu (commission)

Pour ce qui est du partage de revenus qui est traditionnellement 50-50 en ce qui concerne les autres régies publicitaires, Atedra rappelle que son offre de partage de revenu est plutôt à 75% (éditeur) / 25% (Atedra) et qu’elle est des plus compétitives dans le marché.

La portée

Puisque le réseau est dans sa phase de démarrage, Atedra ne compte actuellement que 200 000 visiteurs uniques selon ses chiffres internes mais est convaincu que son offre éditeur saura rapidement intéresser les sites à grande portée. A noter que puisque le réseau Atedra ne se retrouve pas encore sur comScore, il est donc impossible pour le moment de valider les chiffres avancés par l’entreprise.

Question Espresso
Vous en pensez quoi de tout ça ? Vous les éditeurs ? Les agences ? Est-ce que les autres régies devraient se sentir menacées ? Est-ce que le modèle est viable ?

Source : Expresso Interactif
Par : Yannick Manuri

Web_Controverse autour de la boutique vidéo de BELL



Le club vidéo en ligne de Bell n'est pas lancé depuis une semaine que déjà il se trouve au coeur d'une controverse.

D'un côté, Bell vante le téléchargement de films avec sa boutique vidéo en ligne, mais de l'autre, il ralentit le téléchargement de ses abonnés qui vont sur les sites poste-à-poste (P2P).

En effet, Bell a depuis longtemps confirmé qu'il limitait le trafic sur les sites de P2P aux heures de pointe.

Pas avec le service de Bell. Nicolas Poitras, directeur des services résidentiels chez Bell, explique qu'un film de deux heures peut prendre environ 10 minutes à télécharger avec un accès haute vitesse.

Deux poids, deux mesures? Le porte-parole s'est fait avare de commentaires, mais a précisé que « le contenu numérique explosant, tous les fournisseurs doivent gérer leur trafic pour que les gens aient accès aux services de l'Internet ».

Les internautes ne voit pas la situation du même oeil. Pierre, un lecteur de Branchez-vous, raconte: «Bell limite la bande passante dans le but d'en profiter à sa disposition pour concurrencer injustement des nouveaux services».

Jack Kapica du Globe and Mail a indiqué sur son blogue que Bell s'aventurait sur un terrain très glissant avec sa nouvelle boutique, qu'il ouvrait même une boîte de Pandore.

Selon le journaliste, Bell ne peut pas limiter l'utilisation de la bande passante des consommateurs sans faire la même chose avec les téléchargements provenant de son site. De plus, il ajoute que Bell nuit au libre marché, rendant la vie plus difficile aux internautes qui veulent acheter des vidéos ailleurs que chez Bell.

Le porte-parole Poitras répond que l'initiative de Bell provenait d'une demande de la clientèle, voulant du divertissement numérique légal.

Très peu d'offre en effet pour les consommateurs canadiens. iTunes par exemple n'offre qu'un mince catalogue d'émissions à télécharger. Sur la boutique de Bell, 1500 films et émissions de télévision sont disponibles aux internautes en achat ou location.

Source : Branchez Vous
Publié par Carine Salvi

Technologie_MozBackup: sauvegarde de profils Mozilla



Avez-vous paramétré et personnalisé Firefox, Thunderbird, Sunbird, Flock ou SeaMonkey? Pas envie de tout recommencer lors de votre prochaine réinstallation? Sauvegardez tous vos paramètres personnalisés grâce à MozBackup.

Une fois MozBackup ouvert, il ne restera qu'à fermer l'application pour laquelle vous souhaitez sauvegarder ou restaurer les paramètres puis à sélectionner l'opération à effectuer: sauvegarde ou restauration.

Vous choisirez ensuite l'application, les paramètres à sauvegarde puis optionellement un mot de passe, et hop!

MozBackup est gratuit et fonctionne sous Windows 98 à Vista.

Lien 1: Télécharger MozBackup
Lien 2: Plus d'informations sur MozBackup

Source : Branchez Vous
Publié par Gabriel Rodrigue